Génie génétique vert

Le „génie génétique vert“ englobe les techniques génétiques utilisées dans la sélection végétale depuis les années 1980. Dès le milieu des années 1990, des plantes génétiquement modifiées furent cultivées et commercialisées. Mais l’utilisation de cette technologie soulève de nombreuses questions: Ces plantes sont-elles sûres? Quels pourraient être leurs avantages? Quelles réglementations sont nécessaires? Ce portail thématique offre un aperçu sur les conclusions scientifiques et les questions ouvertes.


Un choix de thèmes:

La variété de pomme populaire «Gala» devrait devenir résistante au feu bactérien et à la tavelure grâce aux avancées de la cisgenèse. Photo: H. Flannery


Pommes résistantes aux maladies

Réduire l'utilisation de produits phytosanitaires grâces à des variétés résistantes au feu bactérien et à la tavelure

Travail de recherche sur un champ avec du blé génétiquement modifié à Reckenholz près de Zurich dans le cadre du PNR 59. Photo: B. Senger, Université de Zurich.


Essais en plein champ

Indispensables pour la recherche en biologie végétale

Environ 90% du maïs planté aux Etats-Unis est génétiquement modifié. Les aliments génétiquement modifiés – comme les corn-flakes – font donc partie du quotidien aux Etats-Unis. Photo : wikimedia commons.


Consommation

Importation, étiquetage et contrôle d'aliments génétiquement modifiés en Suisse

Les mauvaises herbes représentent le plus grand problème de la culture de la betterave sucrière car les betteraves poussent lentement et supportent mal leur concurrence. Photo: J. Romeis, Agroscope


Développement de résistances

Un défi constant dans la protection phytosanitaire


  • Activités

2016
juin 8
Getreideähren
  • PSC
  • Collegium Helveticum
  • Congrès
  • Zürich

Neue Technologien in der Pflanzenforschung – eine Alternative zu Pflanzenschutzmitteln?

Bietet die moderne Pflanzenforschung Alternativen zum Einsatz von Pflanzenschutzmitteln? Diese grundlegende Frage möchte das Zurich-Basel Plant Science Center und das Collegium Helveticum auf einer Fachtagung mit namhaften Expertinnen und Experten aus Wissenschaft, Wirtschaft, Politik und Verwaltung diskutieren. Wir möchten Ihnen neuste wissenschaftliche Erkenntnisse präsentieren und deren Anwendbarkeit diskutieren. Angesprochen werden Grundsätze der partizipativen Technologieabschätzung und deren Einfluss auf die Meinungsbildung und politische Entscheidungsfindung.

  • Annonces

Wildbiene auf einer Blüte (Sonja Gerber)
  • 30.05.2016
  • SCNAT
  • Annonce

«Les pollinisateurs sont en déclin»

Le premier rapport de la Plateforme intergouvernementale sur la biodiversité et les services écosystémiques (IPBES) est paru en février 2016. Son thème: la pollinisation. Explications de Markus Fischer de l’Université de Berne, membre de l’IPBES.
Genetically modifiedplants: questions and answers
  • 27.05.2016
  • Forum Recherche génétique
  • Annonce

Genetically modified plants: questions and answers

What are genetically modified (GM) plants? Is genetic modification safe? Where are GM crops grown and eaten? These and 15 more questions answered in a new document published by the british Royal Society.
New developments in engineering plant metabolic pathways
  • 27.05.2016
  • Forum Recherche génétique
  • Annonce

New developments in engineering plant metabolic pathways

A review of the current state-of-the-art in plant engineering. The publication presents how:
- Plant metabolic pathways can be reconstituted in heterologous hosts.
- Metabolism in crop plants can be engineered to improve the production of biofuels.
- Crops can be engineered to express metabolic pathways that improve human health.
Genetischer Code
  • 26.05.2016
  • Forum Recherche génétique
  • Annonce

Retour sur la biologie de synthèse

Sarah Dirren de la RTS vous propose un dossier sur la biologie de synthèse ou comment créer du vivant à partir d’éléments présents dans la nature. L’idée de la biologie de synthèse est de concevoir et de construire de nouveaux systèmes ou de nouvelles fonctions biologiques plus performants que ceux existant dans la nature.
Microsculpture
  • 26.05.2016
  • Annonce

Extreme Insect Imaging

Many natural history collections are currently digitizing their most important specimens to enhance their visibility and usefulness. The results of these endeavours are usually made publicly available in national and international information portals such as those of the «Centre Suisse de Cartographie de la Faune» (CSCF) or the «Global Biodiversity Information Facility» (GBIF).

A propos du portail

Ce portail thématique est un produit du Forum Recherche génétique de l’Académie suisse des sciences naturelles.

  • Publications

Les plantes cultivées génétiquement modifiées et leur importance pour l'agriculture suisse (2013, Académies suisses des sciences)
  • 25.09.2013

Les plantes cultivées génétiquement modifiées et leur importance pour l’agriculture suisse

L’agriculture suisse doit produire davantage, et ceci, en maintenant l’excellence de la qualité et en réduisant la pollution de l’environnement. Pour atteindre ces objectifs de la politique agricole, l’usage de nouvelles méthodes et technologies agricoles est important. La sélection et la culture de plantes génétiquement modifiées pourraient concourir à l’atteinte de ce but. Actuellement, leur utilisation dans la recherche et la production alimentaire est entravée par les prescriptions légales.
Les plantes cultivées génétiquement modifiées et leur importance pour une agriculture durable en Suisse (2013, Académies suisses des sciences)
  • 25.03.2013

Les plantes cultivées génétiquement modifiées et leur importance pour une agriculture durable en Suisse

Certaines plantes génétiquement modifiées (PGMs) pourraient contribuer à une agriculture rentable et
respectueuse de l’environnement en Suisse. C’est ce que démontrent les Académies suisses des
sciences dans le présent rapport. Il rejoint les mêmes conclusions qu’un programme de recherche du
Fonds national suisse (PNR 59) qui montre que la culture des PGM n’est pas source de risques environnementaux autres que ceux qui existent également pour les plantes sélectionnées de manière conventionnelle. Dans la sélection conventionnelle, des plantes sélectionnées sont croisées les unes avec les autres – et leur ADN est de ce fait mélangé – aussi longtemps que nécessaire pour que la combinaison de caractéristiques souhaitées soit atteinte. Avec des méthodes de génie génétique au contraire, des séquences de l’ADN végétal sont modifiées de manière ciblée, et de l’ADN indigène ou étranger est directement introduit dans le génome.