Chemical Landmark 2010

L’ancien bâtiment de chimie à l’EPF de Zurich

Classé « Monument historique de la chimie » le 9 décembre 2010.

La deuxième distinction de «Monument historique de la chimie» a été octroyée à l’ancien bâtiment de chimie à l’EPF de Zurich, Universitätstrasse 6, haut lieu d’activités et de formation de plusieurs générations de chimistes et d’ingénieurs chimistes.

L’ancien bâtiment de chimie de l’Universitätstrasse 6 vu de l’extérieur (Source: Département de chimie et de biosciences appliquées, EPF de Zurich)
L’ancien bâtiment de chimie de l’Universitätstrasse 6 vu de l’extérieur (Source: Département de chimie et de biosciences appliquées, EPF de Zurich)
×
L’ancien bâtiment de chimie de l’Universitätstrasse 6 vu de l’extérieur (Source: Département de chimie et de biosciences appliquées, EPF de Zurich)
L’ancien bâtiment de chimie de l’Universitätstrasse 6 vu de l’extérieur (Source: Département de chimie et de biosciences appliquées, EPF de Zurich)

Pendant près de 120 ans, une série d’éminentes personnalités – dont pas moins de sept lauréats du Prix Nobel – ont enseigné dans l’auditoire D2 du «CAB» comme on l’appelle – et ont formé un grand nombre de scientifiques. Par le savoir qu’ils ont acquis ici, ces derniers ont contribué de manière déterminante, au cours de leur carrière, à l’importance de l’industrie chimique et pharmaceutique suisse et posé les bases de découvertes révolutionnaires dans de nombreuses universités du monde entier.

Ce bâtiment est donc un lieu de recherche scientifique qui a donné le ton au niveau international; il est aussi un symbole de l’esprit de pionnier et de recherche des enseignants du Département de chimie.

L’auditoire D2 de chimie anorganique et organique, dans le bâtiment de chimie de l’EPF de Zurich. A gauche, le professeur Hans Fierz, en 1917 (Source: Bibliothèque de l’EPF de Zurich, archives photographiques)
L’auditoire D2 de chimie anorganique et organique, dans le bâtiment de chimie de l’EPF de Zurich. A gauche, le professeur Hans Fierz, en 1917 (Source: Bibliothèque de l’EPF de Zurich, archives photographiques)
×
L’auditoire D2 de chimie anorganique et organique, dans le bâtiment de chimie de l’EPF de Zurich. A gauche, le professeur Hans Fierz, en 1917 (Source: Bibliothèque de l’EPF de Zurich, archives photographiques)
L’auditoire D2 de chimie anorganique et organique, dans le bâtiment de chimie de l’EPF de Zurich. A gauche, le professeur Hans Fierz, en 1917 (Source: Bibliothèque de l’EPF de Zurich, archives photographiques)

Le nouvel édifice abritant les laboratoires de chimie a été construit dans les années 1884 à 1886 par les architectes F. Bluntschli et G. Lasius selon un programme établi par les professeurs de chimie V. Meyer et G. Lunge. Le bâtiment avait été bien conçu lors de sa planification et répondait aux exigences de l’époque – il offrait ainsi aux chercheurs suisses un environnement de travail des plus innovants. Le CAB a été placé sous la protection des monuments historiques en 1987. Plusieurs instituts du Département de chimie y étaient hébergés jusqu’au déménagement de ce dernier sur le campus de Science City au Hönggerberg, en 2001.

La remise de la distinction s’est déroulée le 9 décembre 2010 dans l’auditoire D2 du CAB, un lieu chargé d’histoires. Près de 120 personnes avaient répondu à l’invitation, dont nombre de professeurs, étudiants et collaborateurs anciens et actuels du Département de chimie.

Le professeur Karl Gademann, président de la «Platform Chemistry», a souhaité la bienvenue aux personnes présentes et a prononcé une brève introduction sur la SCNAT et le programme des «Chemical Landmarks». Dans sa laudatio, illustrée par de nombreuses photos (texte/présentation), Katharina Fromm, professeure de chimie à l’Université de Fribourg et membre de la présidence de la «Platform Chemistry», a exposé de façon claire et concise l’histoire et l’importance de ce bâtiment, et notamment, de l’auditoire D2. Lesbrefs exposés qui ont suivi ont approfondi le sujet: le professeur Detlef Günther, directeur du Département  de chimie et de biosciences appliquées à l’EPF de Zurich, a retracé l’histoire du bâtiment du CAB et du Département de chimie. Albert Eschenmoser, professeur émérite de chimie organique à l’EPF de Zurich, qui entretient des liens étroits avec le Département de chimie depuis plus de six décennies, a donné un aperçu des personnalités les plus éminentes qui ont enseigné et fait de la recherche au CAB. L’évocation de ses propres souvenirs a rendu son exposé très authentique et personnel. Dr. Othmar Dossenbach, maître assistant depuis de longues années au Laboratoire de chimie technique de l’EPF de Zurich, a évoqué «la vie au CAB» avec brio, faisant référence aux usages et citant des anecdotes habitudes à propos de l’auditoire D2, des salles de travaux pratiques et des laboratoires.

Foto: B. Winter
Foto: B. Winter
×
Foto: B. Winter
Foto: B. Winter

Une fois la plaque commémorative dévoilée, la parole a été donnée au professeur Roman Boutellier, vice-président responsable du Service du personnel et des ressources, lequel a adressé, au nom de l’EPF de Zurich, ses remerciements pour cette distinction.

Revue de presse

- SDA, 09.12.2010
- Sonntagszeitung, 12.12.2010, p. 70
- NZZ, 13.12.2010, p. 12
- ETH Life, 10.12.2010
- ETH Globe, 03/2011, p. 37
CHIMIA 2011, 65, p. 447

Candidature

Nominez un lieu qui mérite une distinction de «Chemical Landmark»:

Que vous soyez chimiste ou non chimiste, historien ou non historien, nous vous invitons à soumettre sa/votre nomination à la «Platform Chemistry». Envoyez-nous une description du lieu avec des informations détaillées (max. 3 pages A4) sur son importance historique (pour la chimie). D’autres documents (photos, articles) seront les bienvenus.

Les propositions seront évaluées par un jury de chimistes, d’ingénieurs chimistes et d’historiens des sciences.

Contact:

SCNAT 
Platform Chemistry
Laupenstrasse 7
3008 Bern

chemistry@scnat.ch.com [sans ".com"]