Chemical Landmark 2009

Première usine chimique de Suisse

Classé «Monument historique de la chimie» 11. November 2009.

La première distinction octroyée à un «Monument historique de la chimie» est allée à Winterthour. C’est là en effet que Johann Heinrich Ziegler (1738-1818) fit construire, avec Johann Sebastian Clais (1742-1809) et Johann Jakob Sulzer (1738-1797) la première usine chimique de ce genre en Suisse, entre 1777 et 1781.

Ce complexe de bâtiments que l’on appelait le «Laboratorium» se trouvait sur le site de l’Untere Neuwiese, à quelques centaines de mètres à l’ouest du centre-ville. Les derniers bâtiments encore existants ont été démolis en 1960.

Bâtiment principal du «Laboratorium» en 1960 (Source: Winterthurer Bibliotheken, Sondersammlungen)
Bâtiment principal du «Laboratorium» en 1960 (Source: Winterthurer Bibliotheken, Sondersammlungen)

Les principaux produits fabriqués à l’usine étaient l’huile de vitriol (acide sulfurique) et ses dérivés, utilisés notamment dans l’industrie textile locale et au-delà des frontières pour décolorer ou teindre les étoffes. Entre autres produits chimiques, citons également l’esprit de sel (acide chlorhydrique) ou la soude, ainsi que des substances qui «étaient spécialement préparées pour l’usage médical». Liste des produits de l’année 1781 (source: Zentralbibliothek, Zurich, Ms. Car. XV 154a.4, Beilage).

La remise de la distinction a eu lieu sur la Laboratoriumstrasse à Winterthour, le 11 novembre 2009. Plus de 50 personnes avaient répondu à L'invitation dont des politiciens, des chimistes et des historiens de toute la Suisse, mais aussi des riverains et autres personnes intéressées.

Le message d’accueil de Felix Escher, vice-président de la SCNAT et la laudatio rédigée par Karl Gademann, membre de la présidence de la «Platform Chemistry», ont été suivis par deux brefs exposés: l’historien Rudolf Gamper, de Winterthour, a donné un aperçu de l’histoire de la création du «Laboratorium», tandis que Hans-Jürgen Hansen, professeur émérite de chimie à l’Université de Zurich, évoquait les pratiques de la chimie au XVIIIe siècle.

(Photo: M. Lio)
(Photo: M. Lio)

Une fois la plaque commémorative dévoilée, la parole a été donnée au maire de de Winterthour, Ernst Wohlwend. Ce dernier a adressé, au nom de la Municipalité, ses remerciements pour cette distinction. Il a en outre souligné l’importance de cette première usine chimique de Suisse pour l’histoire industrielle de la ville. Dans son allocution, il a également insisté sur le caractère novateur des anciennes entreprises ainsi que de celles aujourd’hui présentes à Winterthour.

Communiqué de presse

Revue de presse

- SDA, 11.11.2009
- Top Online, 11.11.2009
- Der Landbote, 12.11.2009, p. 12
- Neue Zürcher Zeitung, 12.11.2009, p. 21
- Sonntagszeitung, 15.11.2009, p. 70
- Winterthurer Stadtanzeiger, 17.11.2009, p. 3
- Winterthurer Zeitung, 18.11.2009, p. 7
CHIMIA 2009, 63, p. 895
- CHemie Plus 2009, 12, p. 8

Candidature

Nominez un lieu qui mérite une distinction de «Chemical Landmark»:

Que vous soyez chimiste ou non chimiste, historien ou non historien, nous vous invitons à soumettre sa/votre nomination à la «Platform Chemistry». Envoyez-nous une description du lieu avec des informations détaillées (max. 3 pages A4) sur son importance historique (pour la chimie). D’autres documents (photos, articles) seront les bienvenus.

Les propositions seront évaluées par un jury de chimistes, d’ingénieurs chimistes et d’historiens des sciences.

Contact:

SCNAT 
Platform Chemistry
Laupenstrasse 7
3008 Bern

chemistry@scnat.ch.com [sans ".com"]